Par le consulat ou votre employeur, vous avez dû recevoir un guide des précautions sanitaires. Ci-dessous, sont rappelées celles qui nous paraissent fondamentales :

  • L’eau du robinet elle n’est pas potable. Le robinet peut être équipé d’un filtre mais il faut que celui-ci soit bien propre. Sinon, on peut facilement installer un distributeur d’eau équipé de bombonne de 20 litres.
  • L’eau du robinet est traitée et elle a un apport de fluor prescrit par l’OMS ( l’Organization Mondiale de la Santé) , donc pour les familles qui ont encore des prescriptions médicales françaises pour compléments de fluor, ne pas le faire ici. Une surdose sera inévitable.
  • Evitez la nourriture caseira (faite maison) et vendue dans la rue. Elle est rarement conservée dans de bonnes conditions.
  • Les moustiques : même s’ils ne sont pas tous porteurs de maladies, il est préférable d’éviter les piqûres. Il faut savoir que les moustiques sont plutôt actifs en fin de journée, mais le Aedis Aegyptis, porteur de la fièvre Dengue sont actifs tôt le matin jusqu’à midi. Donc n’hésitez pas à protéger vos enfants avant leur départ à l’école. Les moustiques se propagent dans toute eau stagnante (attention aux plantes comme les bromelias qui stockent l’eau dans leur feuilles). Pour se protéger, il existe des produits anti-moustiques (marque OFF ou Autan). Sachez aussi que l’air conditionné et les ventilateurs chassent les moustiques.
  • Les poux Les enfants reviennent régulièrement de l’école avec des poux, très résistants ! On trouve dans les pharmacies de nombreuses marques de shampoing ou lotion, ainsi que des peignes électriques. Cependant, il semble que les produits proposés à la vente ne soient pas aussi efficaces que ceux que l’on trouve notamment dans les pharmacies en France. Alors pour les têtes à poux , soyez prévoyants, faites vos réserves lors d’un retour en France. Le peigne ZHALINGER (Ref 0149) est très efficace pour surveiller les cheveux et pendant le traitement. Ses longues dents fines permettent de ramasser tous les poux, morts ou vivants, aussi petits soient-ils.
  • Les vermifuges sont aussi préscrits par les pédiatres, au cas d’un oubli lors d’une première consultation abordez le sujet.

Une observation se fait au niveau de la prise de température, étant donné que l’habitude au Brésil est frontale ou axillaire, la température est considérée élevée au delà de 37,5C.

 

Laisser un commentaire